Gaza : Les centrales syndicales québécoises demandent une enquête indépendante sur le raid meurtrier et la levée du blocus

Montréal, le 4 juin 2010 – La CSN, la FTQ et la CSQ profitent de l’appel lancé à manifester le 5 juin par la Coalition pour la paix et la justice en Palestine pour dénoncer l’agression sanglante de l’armée israélienne contre un convoi humanitaire en direction de Gaza. Du même souffle, les principales centrales syndicales québécoises joignent leurs voix au mouvement d’indignation international qui réclame la levée de l’embargo sur Gaza. Pour le mouvement syndical, il est inacceptable que le gouvernement d’Israël ne respecte pas les conventions de l’ONU qui exigent l’arrêt immédiat de ce blocus devenu insupportable pour la population de Gaza.

Enfin, ces organisations déplorent l’attitude du gouvernement canadien et de son premier ministre, Stephen Harper, à la suite de l’agression armée contre la flottille pacifique et humanitaire. Fidèle à lui-même, le chef conservateur a préféré jouer la carte de la modération en se gardant bien de condamner la politique israélienne d’isolement et d’agression contre le peuple palestinien. Ottawa a finalement appuyé du bout des lèvres la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU demandant une enquête impartiale, mais se refuse à réclamer la fin du blocus de la bande de Gaza.

La CSN, la FTQ et la CSQ considèrent que seuls la négociation et l’arrêt des agressions armées permettront de jeter les bases d’une paix durable entre les deux peuples de Palestine.

-30-

Sources : CSN, FTQ, CSQ

Pour information :
Michelle Filteau, CSN : 514 894-1326,
Jean Laverdière, FTQ : 514 893-7809,
Marjolaine Perreault, CSQ : 514 235-5082