Entente sur un nouveau contrat de travail dans la construction résidentielle

Montréal, le 6 avril 2004 – Une entente de principe globale a été conclue, la nuit dernière, sur un nouveau contrat de travail de trois ans dans le secteur de la construction résidentielle, annonce M. Jocelyn Dupuis, directeur général du Conseil conjoint de la construction (FTQ), qui représente près des trois quarts des salariés de la construction au Québec. Le contrat, qui sera soumis aux membres pour ratification, doit entrer en vigueur le 1er mai prochain.

« L’entente prévoit une augmentation globale des salaires et des avantages sociaux de l’ordre de 14,2 % sur trois ans dans le secteur résidentiel dit lourd, soit quatre étages et plus, et de 14,3 % dans le secteur résidentiel léger », indique M. Dupuis. Les parties ont également négocié un nouveau système de réserve d’heures innovateur, garant d’une plus grande stabilité salariale pour les travailleurs.

L’entente annoncée aujourd’hui avec l’Association des constructeurs d’habitations du Québec met fin aux négociations dans les quatre secteurs de l’industrie de la construction : outre le résidentiel, des ententes ont également été conclues dans le secteur industriel, le secteur commercial et institutionnel, ainsi que celui de la voirie et du génie civil (grands travaux).

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.