Des stratégies locales à peaufiner

Accueil

Les syndicats locaux ont développé l’habitude de tracer le portrait de leur entreprise : analyse des rapports financiers, du marché, de la clientèle, des entreprises concurrentes, etc. C’est un geste que nous posons naturellement, particulièrement à l’approche des négociations. Aujourd’hui, il faut aller plus loin et s’intéresser aux enjeux internationaux qui confrontent nos entreprises :

Si notre entreprise exporte, comment ces exportations ont-elles évolué avec le libre-échange, quelle est leur importance ? Si notre entreprise est de propriété étrangère, où sont ses autres usines ? Nous font-elles concurrence ? Dans ces usines, quelles sont les conditions de travail, l’état des droits syndicaux ?S’il y a des syndicats dans d’autres usines du même employeur, les connaissons-nous, y avons-nous des contacts ? Sinon, comment en développer?Lorsqu’on sait qu’une chaîne de magasins à grande surface peut compter plus de 13 000 fournisseurs, il est nécessaire de se donner des moyens nouveaux de contrôler ce travail.

C’est ce que font de plus en plus les SPI par des accords cadres. Les multinationales comme IKÉA, DANONE ou ACCORD s’engagent par exemple à respecter et faire respecter par leurs partenaires le droit d’association, à éliminer le travail des enfants. Ces accords cadres sont relativement nouveaux, mais ils se multiplient. Les SPI favorisent aussi la création d’alliances syndicales mondiales dans des secteurs comme les télécommunications, le transport aérien, la métallurgie ou la chimie. La Marche mondiale des femmes constitue un bel exemple de mobilisation contre les effets néfastes de la mondialisation. Partout à travers le monde, des dizaines de milliers de femmes ont marché pour affirmer leur volonté de construire un monde sans pauvreté et sans violence. Les politiques néo-libérales frappent les femmes de plein fouet. Elles disent haut et fort que la société doit répondre d’abord aux besoins fondamentaux des populations plutôt qu’aux intérêts des transnationales et des spéculateurs.