Des échanges fructueux entre femmes syndicalistes d’Afrique et de la FTQ

Photos de la rencontre

Montréal, le 19 avril 2007. Dans le cadre de la visite au Collège FTQ-Fonds d’une délégation de syndicalistes d’Afrique du Centre de formation de l’Organisation internationale du travail (OIT) à Turin, en Italie, une rencontre a été organisée entre les syndicalistes africaines et quelques membres du comité de la condition féminine de la FTQ.

Les femmes ont profité de cette occasion pour échanger sur les différents enjeux qu’elles vivent comme femmes et comme syndicalistes dans leurs sociétés respectives.

Plusieurs problématiques ont été abordées telles que la sous-scolarisation des femmes en Afrique, l’importance de la formation syndicale pour l’ensemble des travailleuses, la protection de la maternité, l’image des syndicats dans nos sociétés, les iniquités salariales, la santé des femmes, les comités syndicaux de femmes et la nécessité de s’allier aux hommes et de créer des ponts pour raffermir notre solidarité et échanger des expériences et des expertises.

Une rencontre sympathique et riche d’informations et d’échanges qui a été animée par Louise Mercier, vice-présidente de la FTQ.

Les six invitées africaines provenaient du Mali, du Sénégal, du Burundi, du Togo, du Burkina Faso et du Bénin. Représentaient le comité de la condition des féminine de la FTQ : Paule-Ange Néron, Louise Michaud, les vice-présidentes Louise Mercier et Hélène Simard, ainsi que la conseillère au Service de la condition féminine de la FTQ, Sylvie Lépine.