Des centaines de membres de la FTQ interpellent Jean Charest

Manifestants devant le Reine-Élizabeth où Jean Charest s'adressait aux membres de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Manifestants devant le Reine-Élizabeth où Jean Charest s'adressait aux membres de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Montréal, jeudi 18 mars 2004 – Quelques centaines de membres de la FTQ, en provenance de secteurs aussi variés que les transports en commun, la santé et les services sociaux et l’éducation ont manifesté ce midi, de concert avec les organisations membres du Réseau Vigilance, à l’occasion du discours prononcé par le premier ministre Jean Charest devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Les membres de la FTQ manifestaient notamment contre la fusion forcée des accréditations syndicales dans la santé, imposée par la loi 30 qui chambarde également le régime de négociation, contre la menaces de partenariats public-privé et de privatisation dans le transport en commun et contre la sous-traitance de cheap labor dont les portes ont été toutes grande ouvertes par l’adoption sous le bâillon, en décembre, de la loi 31.

Les syndiqués de la FTQ comptent poursuivre leur mobilisation contre les politiques antisyndicales et antisociales de ce gouvernement, notamment en se préparant à participer massivement à la grande manifestation du 1er mai prochain.

La FTQ est la plus grande centrale syndicale québécoise avec plus d’un demi-million de membres.