Début des négociations pour 2000 salariés de Bas Iris à Montréal

Montréal, le 2 avril 2002 – Les négociations viennent de commencer et se déroulent bien pour le moment en vue de renouveler le contrat de travail de près de 2 000 salariés du grand fabricant de chaussettes Bas Iris à Montréal, a fait savoir M. Denis Asselin, représentant du Syndicat du vêtement, du textile et autres industries (SVTI), affilié à la FTQ.

Les syndiqués travaillent dans deux usines de l’Est de Montréal. Une rencontre est prévue le 9 avril au cours de laquelle l’employeur doit donner sa réponse au cahier de demandes du syndicat. Le contrat est échu depuis le 21 février. Le SVTI-FTQ est le plus important syndicat dans l’industrie du vêtement et du textile au Québec. La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.