Début des grèves tournantes le 10 novembre : le Front commun rassure la population

Montréal, le 3 novembre 2005 – Des grèves rotatives seront déclenchées dès le 10 novembre partout au Québec en éducation, en santé, dans les services sociaux et dans les organismes gouvernementaux. Le 23 septembre dernier, le Front commun a annoncé qu’il déposait une contre-proposition au gouvernement et qu’il recherchait des mandats de grève auprès de ses 200 000 membres.

Au cours des 5 dernières semaines, les syndiqué-es ont voté à une très forte majorité pour accorder un mandat de grève légale de 4 jours à exercer de façon rotative. Ils veulent lancer un message très clair à leur employeur : les employé-es de l’État veulent que leur travail soit respecté et que leur convention collective soit renouvelée. Elle est échue depuis plus de deux ans.

Ce sont les travailleuses et travailleurs de la Mauricie et du Centre-du-Québec qui lanceront le mouvement le jeudi 10 novembre prochain. Dans les jours suivants, les membres du Front commun CSN-FTQ des autres régions du Québec vont débrayer tour à tour. Chaque région va annoncer la liste détaillée des établissements touchés, au cours des prochains jours.

Tous les secteurs représentés par le Front commun seront perturbés que ce soit dans les cégeps, les écoles, les établissements de santé. Plusieurs organismes gouvernementaux seront également paralysés comme les bureaux d’aide juridique, la RIO, le Palais des congrès et quatre traversiers.

Pour le président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), Henri Massé, « la grève est le dernier recours pour les travailleuses et les travailleurs face à un employeur intransigeant. Je rappelle que nous sommes toujours prêts à négocier et avec un peu de bonne volonté, le gouvernement a encore du temps pour régler ».

La présidente de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Claudette Carbonneau, ajoute que «faire la grève est une décision difficile mais nous la faisons pour conclure une convention collective qui accorde des conditions de travail décentes à nos membres.»

Ne pas être dupe des campagnes de peur

En ce qui a trait aux services de santé, le Front commun tient à rassurer la population : dans tous les établissements de santé et des services sociaux, les services essentiels seront assurés. Cela signifie qu’au moins 90 % des services réguliers seront maintenus (par exemple, dans les urgences, c’est 100 % des services). Par conséquent, les citoyennes et les citoyens doivent savoir que tout changement éventuel à leurs rendez-vous pour des services médicaux ou opératoires n’aurait rien à voir avec la grève et ne relèverait que de la décision d’un gestionnaire ou d’un administrateur du réseau. Nous avons à cœur le bien-être et la sécurité de la population et nous agissons en conséquence.

Liste de la première série de grèves tournantes selon les régions

- 10 novembre : Cœur du Québec

- 11 novembre : Laurentides, Lanaudière (une partie des syndicats)

- 14 novembre : Estrie, Montérégie et Laurentides-Lanaudière (l’autre partie des syndicats)

- 15 novembre : Outaouais et Abitibi

- 16 novembre : Bas-St-Laurent et Gaspésie

- 17 novembre : Montréal

- 18 novembre : Québec, Côte-Nord et Saguenay – Lac-Saintt-Jean