COUR FÉDÉRALE AMÉRICAINE - UNE PREMIÈRE CAUSE PORTANT SUR DES TESTS GÉNÉTIQUES

À l’automne 1998, nous avions fait état de la position de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec au sujet des différents tests médicaux, psychologiques et de dépistage de drogue en emploi.

Aujourd’hui, une cause américaine nous projette dans le monde très controversé de la génétique. Deux travailleurs américains du rail tentent de faire interdire l’utilisation de tests génétiques de la part de leur employeur, la Burlington Northern Santa Fe Corporation. Cette entreprise du Texas a fait subir des tests à 18 travailleurs à leur insu, pour savoir s’ils étaient prédisposés à souffrir du syndrome du tunnel carpien. La U.S. Equal Employment Opportunity Commission a reçu la plainte des deux travailleurs et a intenté une poursuite en Cour fédérale, en février dernier, faisant valoir que cette politique patronale violait le Americans with Disabilities Act. Il s’agit d’une première qui pourrait avoir des répercussions importantes.

Tiré du quotidien The Globe and Mail, Joe Ruff, «Rail workers seek genetic testing ban», 12 avril 2001.