Coup de pouce important des employés d'Hydro-Québec aux syndiqués de Vidéotron

Montréal, le lundi 4 novembre 2002 – Les employés d’Hydro-Québec, réunis dans trois sections locales du SCFP, ont décidé de poser un geste concret de solidarité en donnant près de 31 000 dollars par semaine aux syndiqués de Vidéotron, en lock-out depuis six mois. En fait, chaque syndiqué d’Hydro-Québec va soutenir le combat de ses confrères et consoeurs de Vidéotron grâce à un don de deux dollars par semaine.

« C’est un bel exemple de solidarité entre travailleurs,, affirme Charles Paradis, conseiller syndical. Ces quelque 15 000 employés d’Hydro-Québec n’ont pas hésité à s’impliquer et les votes sur cette question ont été largement majoritaires lors de nos assemblées générales. Tout le monde au Québec comprend que ce conflit de travail va être déterminant pour l’ensemble du mouvement ouvrier et risque de fixer des balises dans plusieurs secteurs. C’est pourquoi nous ajoutons notre appui à celui de milliers d’autres syndiqués québécois qui refusent les diktats de Pierre Karl Péladeau ».

Le SCFP représente quelque 17 500 membres dans le secteur hydroélectrique. Le SCFP est aussi présent dans 10 autres secteurs, entre autres, la santé et les services sociaux, l’éducation, les municipalités, les sociétés d’État et organismes publics québécois, les transports urbain et aérien et les communications. Comptant au total près de 100 000 membres au Québec, il est le plus important syndicat affilié de la FTQ.

Source: scfp.qc.ca