Coup de chaleur : attention danger

Travailleur dans une usine

Avec l’arrivée des beaux jours les travailleurs doivent se méfier du soleil, de la chaleur et de l’humidité. Chaque année, des dizaines de travailleurs sont victimes de ce que l’on appelle les coups de chaleur.

Le risque de coup de chaleur est plus important lors des premières journées chaudes, parce que le corps n’est pas encore habitué à la chaleur. Il faut au moins cinq jours au corps pour s’acclimater.

Le coup de chaleur se produit brusquement lorsque le corps ne réussit plus à se refroidir efficacement. La température corporelle normale de 37oC augmente pour atteindre et même dépasser les 40oC. C’est le coup de chaleur.

Les travailleurs oeuvrant à l’extérieur ou dans des endroits clos mal ventilés, ou près de machines dégageant une grande chaleur doivent être particulièrement attentifs aux différents symptômes du coup de chaleur. Les travailleurs qui ont des problèmes de santé, qui prennent des médicaments sont plus exposés aux coups de chaleur.

Les symptômes

• Crampes, frissons, mal de cœur, mal de ventre, étourdissements, vertiges, grande fatigue, mal de tête, confusion, perte d’équilibre, vomissements.

Des mesures préventives

• Boire de l’eau fraîche de façon régulière, (toutes les 20 minutes) même lorsque l’on n’a pas soif, éviter l’alcool et le café, porter des vêtements légers, se couvrir la tête lorsque l’on travaille à l’extérieur, cesser le travail aux premiers symptômes de malaises et prévenir son superviseur.

Il est important de bien adapter son rythme de travail aux conditions climatiques