Commission de l'équité salariale – La FTQ se réjouit de la nomination de Carol Robertson

<i>Photo Didier Debusschère Archives SCFP

Photo Didier Debusschère Archives SCFP

Montréal, le 7 mai 2004 – C’est avec beaucoup de satisfaction que la FTQ a appris la nomination de madame Carol Robertson à la Commission de l’équité salariale. « Nous avions soumis le nom de madame Robertson, a déclaré le secrétaire général de la FTQ, René Roy, parce que nous avions pleinement confiance en ses capacités et que toute son expérience syndicale en matière d’équité salariale faisait d’elle une personne éminemment qualifiée. Nous lui souhaitons tout le succès possible. »

Madame Robertson a été responsable du dossier de la condition féminine au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP-FTQ) pendant plus de 15 ans et a pris sa retraite l’an dernier. Elle avait été la principale instigatrice de la contestation du chapitre IX de la Loi sur l’équité salariale. On se souviendra que la Cour d’appel, dans une décision historique, a invalidé ce chapitre et que le gouvernement du Québec a annoncé par la suite sa décision de respecter le jugement.

De son côté, le directeur québécois du SCFP, Pierre Dupuis, a vanté les compétences et l’engagement de madame Robertson. « Son arrivée va sûrement donner un nouveau souffle à la Commission et redonner confiance aux femmes de tous les milieux de travail qui luttent pour l’implantation d’une véritable équité. »

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.