CISL EN LIGNE... 9 novembre : Coup d'envoi de la Journée d'action mondiale

Accueil

Au lendemain des attentats terroristes qui ont frappé les Etats-Unis, la CISL a annoncé que les préparatifs de la Journée d’action du mouvement syndical mondial du 9 novembre se poursuivront. Le 9 novembre et autour de cette date, les syndicats et leurs adhérents réclameront une ‘autre mondialisation’ sur les lieux de travail partout dans le monde. Cette date a été arrêtée pour coïncider avec la journée d’ouverture de la 4e Conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) qui se tiendra au Qatar. Mike Moore, le directeur général de l’OMC, a annoncé la semaine dernière que son organisation envisage toujours de tenir la réunion ministérielle à Doha, en dépit des attentats terroristes aux États-Unis.

Dans une déclaration publiée vendredi, Bill Jordan, le secrétaire général de la CISL a déclaré: ‘Alors que la démocratie et la société ouverte sont si violemment attaquées, nous devons renforcer la démocratie et la gouvernance mondiale. Nous devons nous réengager à construire un monde où la démocratie et les droits prévalent. La Journée d’action sera non seulement un temps pour protester mais également un temps pour réfléchir et discuter. Les réactions très fortes aux événements récents qui ont afflué à la CISL des syndicats de toutes les régions du monde serviront à renforcer le sens d’une communauté et d’une solidarité syndicale mondiale au moment même où nous développons les demandes majeures de la Journée d’action.’

Les demandes communes aux syndicats qui participent à la Journée d’action sont les suivantes:

  • NON à une mondialisation qui dégrade les droits et la sécurité d’emploi des
    travailleurs
  • NON à une mondialisation qui sape l’éducation et les soins de santé
  • NON à une mondialisation qui favorise les riches et pénalise les pauvres
  • NON à une mondialisation qui réprime et nie la démocratie
  • OUI à une mondialisation qui profite à tous, où que ce soit dans le monde
  • OUI à une mondialisation qui engendre une réelle justice et une véritable
    égalité à l’échelon mondial

    ‘Nous restons fermes dans notre conviction que le processus de l’OMC doit être réformé s’il veut promouvoir une mondialisation équitable et juste’, a affirmé Jordan. ‘Nous continuerons à lutter pour le droit des travailleurs dans le monde entier afin qu’ils aient leur mot à dire dans les institutions qui façonnent l’économie mondiale. La réponse au terrorisme et à la criminalité internationale doit inclure le soutien à la règle de droit et à la solidarité internationale, aux droits et à la démocratie partout dans le monde. Dans ce contexte, il est urgent que les processus intergouvernementaux tels que l’OMC soient renforcés en les rendant plus ouverts et comptables de leurs actes.’ La CISL représente plus de 156 millions de travailleurs au travers de 221 organisations affiliées dans 148 pays et territoires.

    La CISL est également membre des Syndicats mondiaux : http://www.global-unions.org

    Information http://www.global-unions.org
    Information sur le site ‘Global Unions’ http://www.global-unions.org