Chapeau aux gagnants et gagnantes des Grands Prix santé et sécurité du travail de la CSST

Le métallo André Therrien a été honoré ce printemps du prix Leader en santé et sécurité décerné par la CSST pour souligner les efforts d’un représentant syndical ou de l’employeur pour améliorer la sécurité de son milieu de travail. | Photo : NORMAND HUBERDEAU

La FTQ est très fière de souligner la créativité et l’ingéniosité des travailleuses et travailleurs qui ont été récompensés lors du gala des Grands Prix santé et sécurité du travail de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) le 5 mai dernier à Québec. Treize prix ont été décernés cette année à des membres de sections locales affiliées à la FTQ, conjointement avec leur employeur. Bravo et merci de contribuer à démontrer que la prévention des lésions professionnelles, c’est possible! Voici un résumé de leurs réalisations. Pour voir l’ensemble des vidéos, rendez-vous au www.csst.qc.ca.

Bravo aux gagnants nationaux!

Le polissage se fait désormais en toute sécurité!

Guillaume Brière et Stephen Marchand, membres de la section locale 1751 de l’Association internationale des machinistes et des travailleurs et travailleuses de l’aérospatiale (AIMTA) chez Héroux-Devtek. Pour polir, limer et ébavurer des pièces, on utilisait des tours conventionnels. Cette façon de faire exposait les travailleurs à des dangers d’enroulement et de blessures par ricochet. Il fallait trouver une solution. On a donc élaboré une méthode de travail sécuritaire en modifiant un tour conventionnel. La pièce est désormais mise entre des pointes graduées à ressorts pour être soutenue, ce qui crée une friction minimale et limite l’énergie motrice. Les risques d’enroulement et de blessures sont désormais éliminés!

Un verrou qui ferme la porte aux dangers!

Gaétan Laprise et Martin Brassard, membres de la section locale 1495 du syndicat Unifor chez Produits forestiers Résolu – Scierie Mistassini. Les travailleuses et travailleurs doivent parfois passer sous des portes de garage ouvertes lorsqu’ils transportent des matériaux ou lorsqu’ils utilisent de l’équipement trop gros pour emprunter les portes pour piétons. Or, il est déjà arrivé que de telles portes à guillotine chutent soudainement. On a donc mis au point un système qui, d’un seul mouvement, actionne le verrou, affiche une pancarte autorisant le passage sécuritaire de piétons, place le dispositif de retenue de la porte et désactive les boutons de la commande murale. La circulation est désormais simplifiée et sécuritaire!

Un système de déplacement et de retenue fort ingénieux!

Pierre Tremblay, Annie Girard et Daniel Simard, membres de la section locale 7287 du syndicat des Métallos chez Bois d’ingénierie Abitibi-LP inc. Pour fabriquer des solives de bois, il faut leur faire subir un test de résistance à l’aide d’une étireuse. Jusqu’à dix fois par jour, un travailleur – parfois aidé d’un collègue – devait ajuster une lourde pièce de l’étireuse avec une perche. Forcer en position accroupie et en torsion sur cette pièce de 300 kg occasionnait des douleurs et entraînait des risques de blessures. On a donc mis au point un système automatisé de déplacement et de retenue avec des poulies à courroies motorisées. Le danger est maintenant éliminé à la source.

Bravo aux gagnants des prix régionaux!

  •  Ville d’Acton Vale – Services culturels et sportif; SCFP; Michel Morin
  • Ville d’Alma; SCFP; Éric Thivierge, Jocelyn Ouellet
  • Ville de Québec – Service de la gestion des immeubles; SCFP; Claude Goudreault
  • Produits forestiers Arbec S.E.N.C.; UNIFOR; Serge Boivin, Serge Desmeules
  • Commission scolaire de Laval – École Leblanc; SCFP section locale 1821; Marc-André Bonenfant, Paul Wisdom, Yves Carbonneau
  • Coffrage Alliance; FTQ-CONSTRUCTION, local AMI; Yohan Lutes, Alexandre-Carl Aubé
  • Barrette Structural; MÉTALLOS, section locale 9414; Robert Bombardier, Samuel SiroisTransformateur
  • Delta inc.; MÉTALLOS, section locale 9414; Dany Lavoie, Yves Faucher
  • Société en commandite Hydroélectrique Manicouagan; UNIFOR; Martin Tremblay, Étienne Deroy

André Therrien : un leader en santé et sécurité

Le métallo André Therrien a été honoré ce printemps du prix Leader en santé et sécurité décerné par la CSST pour souligner les efforts d’un représentant syndical ou de l’employeur pour améliorer la sécurité de son milieu de travail.

Mécanicien d’équipement motorisé chez ArcelorMittal Exploitation minière Canada à Port-Cartier sur la Côte-Nord, André Therrien est un militant actif de la section locale 8664. Il a été le principal instigateur du comité de santé et sécurité de l’usine de bouletage au début des années 1980. Il s’est impliqué comme délégué en santé et sécurité pendant 10 ans et comme coprésident syndical pendant 16 ans. Il a joué un rôle de premier plan dans l’implantation de procédures de verrouillage, dans la diminution des risques associés au travail en hauteur et dans la sensibilisation aux problèmes dus aux poussières dans l’usine. Il a également beaucoup travaillé au maintien de la santé auditive des travailleurs ainsi qu’à la gestion des espaces clos. « Il y a deux choses qui font une différence importante sur le nombre d’accidents dans une entreprise : le respect et l’ambiance de travail », a fait valoir ce fier métallo qui s’implique toujours en santé et sécurité.

 

Article paru dans le Monde ouvrier, no 112, mai-juin 2015, page 8