« C’est le Bloc qui détient la clé de ces élections au Québec » – Michel Arsenault, président de la FTQ

Le Bureau de la FTQ recommande un appui au Bloc Québécois

Le président de la FTQ, Michel Arsenault et le secrétaire général, René Roy

Le président de la FTQ, Michel Arsenault et le secrétaire général, René Roy

Montréal, lundi 8 septembre 2008 – Le Bureau de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) regroupant le président, le secrétaire général de même que les vice-présidents et vice-présidentes de la centrale recommande à ses instances d’appuyer le Bloc Québécois dans la campagne électorale en vue du scrutin du 14 octobre.

« On est conscients, d’une part, que c’est le Bloc qui a défendu à Ottawa nos grands dossiers comme la crise dans la forêt et dans le secteur manufacturier, et d’autre part c’est le Bloc qui détient la clé de ces élections pour le Québec », a déclaré le président de la FTQ, Michel Arsenault, à l’issue de la réunion spéciale du Bureau qui s’est tenue en fin d’après-midi lundi.

« Nous ne pouvons nous payer le luxe de laisser les conservateurs gouverner pour l’Ouest en restant les bras croisés devant les milliers de pertes d’emplois au Québec, dans le textile, la forêt, l’industrie de la fabrication. Nous ne pouvons nous payer le luxe d’un resserrement de l’accès à l’assurance-emploi alors que des dizaines de milliers de travailleurs ayant cotisé n’y ont pas droit. »

Des syndicats affiliés à la FTQ sont déjà actifs dans la campagne électorale qui s’est amorcée dimanche.

La FTQ est la plus grande centrale syndicale québécoise avec plus de un demi-million de membres.