Caucus des Conseils régionaux

Diane F. Raymond en compagnie de d'Alice Boudreau et Ginette Laliberté.

Diane F. Raymond en compagnie de d'Alice Boudreau et Ginette Laliberté.

C’est par de chaleureux applaudissements que les conseillères et conseillers régionaux, en caucus ce midi, ont appuyé la reconduction de Diane F. Raymond à la présidence des conseils régionaux de la FTQ. « C’est avec grand plaisir que j’accepte ce mandat! » a-t-elle déclarée.

« Je suis très fière du présent Congrès, nous ne sommes plus obligés de nous battre comme des diables dans l’eau bénite pour obtenir de la représentation, les syndicats parlent de nous ». D’ailleurs, Diane Raymond souhaite continuer, durant les trois prochaines années, le travail de sensibilisation auprès des syndicats qui participent aux activités régionales pour qu’ils se positionnent davantage par rapport à l’action des conseils régionaux et qu’ils en informent leurs membres.

En fin de caucus, deux travailleuses contractuelles de Postes Canada ont pris part aux discussions pour exposer les conditions de travail insoutenables dans lesquelles leur employeur, le gouvernement fédéral, les oublie. En effet, alors qu’ildevait exister pour une période de cinq ans seulement, l’article 13,5 de L’Acte de poste du Canada empêche les courriers, qui sont majoritairement des femmes, d’accéder aux mêmes bénéfices (salaire et avantages sociaux) offerts aux employés de la Société canadienne des postes et ce, depuis maintenant vingt ans! Leur statut de contractuelles leur interdit aussi d’être syndiquées.

Déjà un plan d’action fut suggéré par la présidente « Nous pouvons intervenir auprès des députés de nos régions pour faire avancer ce dossier. » À l’unanimité, les conseillères et conseillers régionaux se sont engagés solidairement à offrir leur support.