Capitole de Québec - Le syndicat des techniciens de scène enfin reconnu

Après seize mois d’attente et de procédures, les techniciens de scène du théâtre et du cabaret du Capitole à Québec, propriété de l’impresario Guy Cloutier, ont maintenant un syndicat reconnu, annonce Richard Gouge, président de la section locale 523 de l’Alliance internationale des employés de scène, de théâtre et de cinéma (AIEST), affiliée à la FTQ. La décision en ce sens vient d’être rendue par le commissaire du travail Me Bernard Marceau.

Les deux salles de spectacle sont situées rue Saint-Jean dans le Vieux-Québec. Une trentaine de techniciens y travaillent. La requête en accréditation syndicale avait été déposée le 10 octobre 2000.

Dans sa décision, le commissaire du travail reconnaît que les techniciens sont des salariés au sens du Code du travail et non pas des contractuels pour le compte d’une agence de placement de personnel, comme le prétendait l’employeur. M. Gouge déclare : « Cette décision permet de régulariser le travail des techniciens de scène qui sont pour la majorité des travailleurs sur appel. Elle met un terme aux manœuvres patronales consistant à recourir à des agences de placement de main-d’oeuvre pour éviter d’avoir des techniciens sur leur liste de paie. Elle va faciliter la syndicalisation dans le milieu des arts de la scène.»

Le syndicat de la FTQ représente déjà à Québec les techniciens travaillant au Grand Théâtre, au Palais Montcalm, au Colisée et à l’Expo-Cité, au Petit Champlain et au Périscope, ainsi que les projectionnistes de plusieurs salles de cinéma.