CalPERS adopte de nouvelles règles sur la rémunération des hauts dirigeants

Cette information est tirée d’une publication du groupe Investissement Responsable http://www.investissementresponsable.com  <br>

Cette information est tirée d’une publication du groupe Investissement Responsable http://www.investissementresponsable.com

Le plus important fonds de pension aux États-Unis a adopté, le 16 juin dernier, de nouvelles normes en ce qui a trait aux régimes d’options d’achat d’actions pour les membres de la haute direction des mille plus grandes sociétés dans lesquelles il investit. Désormais, pour obtenir l’approbation du California Public Employees’ Retirement System (CalPERS), un régime devra remplir deux conditions : les cinq plus hauts dirigeants de l’entreprise ne devront pas recevoir plus de 5 % des options d’achat d’actions et les dirigeants devront attendre au moins quatre ans avant d’exercer leurs options. Selon Phil Angelides, trésorier de la Californie et proposeur de ces nouvelles règles, celles-ci devraient réduire les excès liés à la rémunération des hauts dirigeants et encourager les entreprises à offrir des options d’achat à tous leurs employés.

(Source : Ethical Corporation)