CAISSE POPULAIRES : UNE COALITION A RENCONTRÉ CET APRÈS-MIDI, À MONTRÉAL, LE PRÉSIDENT DU MOUVEMENT DESJARDINS, M. CLAUDE BÉLAND

Montréal, 17 janvier 2000 - La Coalition québécoise pour la maintien des services bancaires personnalisés a rencontré cet après-midi le président du Mouvement Desjardins, M. Claude Béland, pour lui faire part de ses inquiétudes quant à l’avenir des services donnés aux épargnants, a fait savoir M. Henri Massé, président de la FTQ, qui accueillait M. Béland au siège social de la centrale à Montréal.

La Coalition demande notamment au Mouvement Desjardins de maintenir un maximum de services personnalisés dans ses caisses, à une distance raisonnable du domicile des épargnants, selon des horaires adéquats et à des tarifs raisonnables. Elle demande aussi que la fermeture d’un point de service soit toujours assujettie à une consultation publique et à son approbation par les membres de la caisse réunis en assemblée. Elle demande également que toute personne puisse ouvrir et maintenir un compte sans discrimination.

La Coalition demande également au gouvernement du Québec d’intervenir dans ce dossier en rappelant qu’il n’existe présentement aucune loi au Québec qui encadre les exigences reliées à l’ouverture d’un compte, les gels de fonds, les frais de service et la fermeture des points de service. La Coalition a fait les mêmes démarches auprès du gouvernement fédéral, de qui relèvent les banques.

La Coalition regroupe 22 organismes : groupes de défense des consommateurs, groupes populaires et communautaires, Fédération des femmes, associations de personnes âgées, mouvements étudiants, communautés culturelles, groupes ruraux, groupes religieux, ainsi que toutes les centrales syndicales. La Coalition a notamment remis au Parlement fédéral une pétition en appui à ses revendications.