Bombardier à Mirabel : 1 200 nouveaux emplois syndiqués dans l'aérospatiale

Montréal, 11 août 2000 - La FTQ, qui représente les 7 500 syndiqués de Bombardier Aéronautique au Québec, évalue à près de 1 200 les nouveaux emplois syndiqués qui seront créés grâce à l’implantation de la nouvelle usine d’assemblage d’avions de Bombardier à Mirabel, a fait savoir M. René Roy, secrétaire général de la centrale.

« La FTQ accueille avec enthousiasme ces nouveaux emplois dans une industrie de haute technologie où le Québec est à l’avant-garde et où les salariés ont de bonnes conditions de travail et de salaire, dit M. Roy. L’annonce d’aujourd’hui s’ajoute aux investissements annoncés par d’autres entreprises où la FTQ compte plusieurs milliers de membres comme Pratt et Whitney à Longueuil, Rolls-Royce à Lachine et Spar Aérospatiale à Sainte-Anne de Bellevue. »

La FTQ représente la presque totalité du personnel syndiqué dans l’industrie aérospatiale au Québec. Les 7 500 syndiqués actuels de Bombardier Canadair travaillent aux installations de Saint-Laurent et de Dorval ainsi qu’au centre d’entretien de Mirabel. Ils sont membres de la section locale 712 de l’Association internationale des machinistes et des travailleurs de l’aérospatiale (AIMTA-FTQ). C’est ce syndicat qui représentera les nouveaux syndiqués de Bombardier à Mirabel, à compter de l’ouverture de l’usine en août 2001.

L’AIMTA et d’autres syndicats de la FTQ (les TCA et le SCEP) sont aussi présents chez Pratt et Whitney, Spar, CAE Électronique, Marconi (Systèmes BAE), Allied Signal, Avcorp, Lucas, etc.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente près d’un demi-million de membres.