Ateliers de misère

Accueil

Le parent américain du SVTI-FTQ, UNITE, avec d’autres groupes militant contre les ateliers de misère, vient de remporter une victoire juridique importante : un règlement de 20 millions de dollars américains contre les abus commis dans des ateliers de misère à Saipan, une île du Pacifique. Le jugement inclut un code d’éthique détaillé ainsi qu’un programme de surveillance indépendant. La cause impliquait les géants de la vente au détail Sears, J.C. Penney et Calvin Klein.

Traduit de Labour News & Graphics, Association canadienne de la presse syndicale, mai 2003, vol. 18, no 5, p. 9.

Cadeaux du ciel ou de l’enfer?
Nouveau guide pour vous aider à magasiner sans renier vos principes et l’Annuaire des marques du SVTI