Assemblée publique des Sans-Chemise de Montréal, mercredi au Café Campus

Montréal, le 26 mai 2003–Depuis de trop nombreuses années, le régime d’assurance-chômage a été saccagé par le gouvernement fédéral. En effet, moins de la moitié des travailleurs sont couverts (46 % selon les chiffres officiels), et le gouvernement pille des milliards de dollars dans les cotisations versées par les travailleurs au régime d’assurance-emploi. Plus de 45 milliards de dollars ont ainsi été détournés.

Accentuer la mobilisation

« Les groupes de chômeurs, les syndicats et différents groupes sociaux (groupes communautaires, groupes de femmes, Églises) de même que des représentants politiques se sont regroupés dans la Coalition de Sans-Chemise pour faire barrage à ce détournement éhonté de l’argent des chômeurs.

« Nous suivons de près les procédures juridiques entreprises dans ce dossier mais nous allons accentuer la mobilisation », a fait savoir Arthur Sandborn, président du Conseil central de la CSN de Montréal et porte-parole de la coalition.

Coalition montréalaise des Sans-Chemise

À Montréal, la Coalition des Sans-Chemise réunit le Conseil central de la CSN du Montréal Métropolitain, le Conseil régional FTQ du Montréal métropolitain, la CSD, le SFPQ, le Comité Chômage de Montréal, le Comité Chômage de l’Est de Montréal, le Mouvement Action Chômage de Montréal, la TROVEP, Alternatives, l’Association des aides familiales du Québec et Action Travail des Femmes.

Assemblée publique au Café Campus

La Coalition des Sans-Chemise organise une assemblée publique à Montréal sur les enjeux de l’assurance-chômage le mercredi 28 mai 2003, à 19 h 30, au Café Campus (57, rue Prince-Arthur Est, Montréal). Plusieurs représentants y prendront la parole : Alain Proulx, président de la Fédération des syndicats du secteur de l’aluminium (FSSA); Arthur Sanborn, président du Conseil central de la CSN de Montréal; Éric Dubois, membre de l’exécutif du MASSE (Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi); Julieta Giusti, du Mouvement des travailleurs en chômage d’Argentine (les Piqueteros), ainsi que Pierre Paquette du Bloc québécois et Jack Clayton du NPD.

L’assemblée publique du 28 mai comptera aussi sur la participation des Zapartistes, un groupe humoriste qui fera une représentation d’une trentaine de minutes, suivie d’une partie musicale avec les groupes El Colectivo et Syncope.

Le coût d’entrée de cette assemblée? Une vieille chemise que la Coalition se fera un plaisir de faire parvenir à la ministre des Ressources humaines du Canada, Jane Stewart!

« L’assurance-chômage est une protection sociale inaliénable. Tous les travailleurs doivent être protégés. Voilà l’esprit qui anime tous les acteurs des coalitions qui ont été mises sur pied dans une dizaine de régions du Québec. Nous sommes tous des Sans-Chemise! », a conclu Arthur Sandborn.