Allemagne - Fusion de cinq syndicats pour contrer la baisse d'effectifs

La mondialisation encore. Même l’Allemagne n’y échappe pas. Cinq syndicats du secteur des services viennent d’opérer une fusion sans précédent pour mieux affronter les baisses dramatiques d’effectifs causées, on s’en doute, par les pertes massives d’emploi.

Les 5 000 délégués ont voté la dissolution de leur organisation respective pour créer un méga-syndicat qui compte maintenant trois millions de membres.Verdi, abréviation pour Syndicat uni des services, devient ainsi le plus grand syndicat du monde. Il regroupe des salariés des services publics et des transports, des médias, des banques, du commerce et de l’assurance. Au cours des quatre dernières années, les cinq organisations ont perdu 450 000 membres, selon l’hebdomadaire Der Spiegel.La fédération allemande du travail aurait perdu près de deux millions de membres entre 1994 et 1999.

Tiré de Le Journal de Québec, AFP, 17 mars 2001; The Globe and Mail, Mark John, 19 mars 2001; En Bref, SCFP, 9 avril 2001.