28 avril Souvenons-nous…
Journée internationale de commémoration des travailleuses et travailleurs morts ou blessés au travail

Il y aura un an le 25 avril que l’Assemblée nationale du Québec a adopté une motion soulignant la Journée internationale de commémoration des travailleuses et travailleurs morts ou blessés au travail.

Cette journée du 28 avril a été initiée en 1996 lors d’une session de la Commission des Nations unies sur le développement durable et a été adoptée par la suite par l’Organisation internationale du travail. Elle a été reconnue par 70 pays.

Au Québec, année après année , quelque 180 décès reliés au travail sont recensés par la CSST. Pour la seule année 2001, 94 de ces décès étaient attribuables à des accidents du travail et 86 à des maladies professionnelles. En 2000, on avait recensé 164 890 accidents du travail ou maladies professionnelles, une augmentation de 2,8 % par rapport à 1999.

Cette année, la FTQ soulignera de façon particulière cette journée commémorative par une activité publique avec le secteur de la construction et les autres affiliés. Dans ce seul secteur, on relève annuellement entre 20 et 30 décès. Les travailleurs de la construction ne représentent que 4 % de la main-d’œuvre active au Québec alors qu’ils sont victimes de 14 % de tous les décès accidentels.