28 avril - Journée internationale de commémoration

Le canari est devenu le symbole du 28 avril. Autrefois, il était utilisé dans les puits de mine pour détecter les gaz toxiques ou l'appauvrissement de l'apport en oxygène.

Le canari est devenu le symbole du 28 avril. Autrefois, il était utilisé dans les puits de mine pour détecter les gaz toxiques ou l'appauvrissement de l'apport en oxygène.

Une funeste constante revient année après année au Québec : entre 180 et 190 décès sont recensés par la CSST, dont la moitié sont attribuables à des accidents du travail. L’autre moitié est due à des maladies professionnelles.

À l’échelle canadienne, ce sont quelque 900 travailleuses et travailleurs qui perdent leur vie à la gagner chaque année, soit en moyenne deux décès par jour.

Depuis des décennies, la FTQ et ses syndicats affiliés luttent sans relâche pour faire de la prévention et de la formation en santé et sécurité des incontournables, dans tous les milieux de travail sans exception.

Faisons en sorte que la mémoire de nos consoeurs et confrères décédés au travail nous donne collectivement l’énergie de nous battre encore pour des environnements de travail plus sécuritaires.

Rappelons que cette journée de commémoration a été initiée en 1996 lors d’une commission des Nations unies sur le développement durable. Adoptée par la suite par l’Organisation internationale du travail, elle se tient dans 70 pays à travers le monde.